Now Reading
Camille – Rambouillet

Camille – Rambouillet

Camille Daval Vintage

Camille, son teint diaphane et ses longs cheveux légèrement ondulés, nous semblent sortir tout droit d’un tableau de Botticelli. Et pour cause, cette jeune collectionneuse, avide d’histoire de l’art et fine connaisseuse de la langue italienne, voue une passion pour la Renaissance et le faste des villas vénitiennes.

Son intérieur, digne d’un décor de théâtre parfaitement unique, regorge, de la même manière que chez Clémence d’Octopuces, de petites histoires ramenées au grès de ses trouvailles.

Nous avons discuté Art, Slow Living et Héritage : trois de nos principales passions chez Lou Lou Love.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Camille Daval, j’ai 29 ans et je suis juriste de profession dans le milieu du droit des affaires. Un drôle de monde puisque j’étais à l’origine plutôt destinée à une carrière dans le monde des arts après avoir suivi un cursus en archéologie, histoire de l’art et langue italienne.

Je me reconvertis actuellement avec l’ouverture de mon eshop de trouvailles vintage La Compagnie Petite Puce.

Je vis aujourd’hui à Rambouillet avec mon homme dans la maison que nous avons acheté il y a deux ans. Nous nous sommes volontairement éloignés de Paris (même si nous avons drastiquement allongé nos temps quotidiens de transport !).

 

Comment décrirais- tu ta maison en trois mots ?


Nous avons effectué beaucoup de travaux dans notre maison en arrivant. Nous avons redéfini l’espace pour qu’elle puisse nous correspondre davantage. Je la décrirais ainsi : sur-mesure, colorée et baroque (mon homme ajouterait : chargée !).

 

 

Camille Daval Vintage

 

Quelle est ta pièce préférée ? 

Je pense qu’il s’agit de la salle de bain que nous avons créée. Entièrement aménagée par mon père, elle a été faite sur mesure pour mes besoins. Elle est totalement rétro avec son carrelage à damier et son miroir vénitien. Je l’ai même peinte en terracotta pour lui donner un air de la Rome des années 50.

 

Camille Daval Vintage

 

Lorsque tu choisis un nouvel objet pour chez toi, qu’est-ce qui t’attires le plus ? 

L’objet doit m’attirer à lui et je dois ressentir une connexion immédiate. Je suis très sentimentale, je m’attache donc aux choses et leur donne une place à part entière. Il s’agit généralement d’objets chinés, uniques

 

Quelles sont tes principales inspirations en matière de décoration ?

Vous l’aurez compris, j’ai une personnalité extravertie en ce qui concerne la décoration (alors que je suis paradoxalement une personne très réservée au quotidien !). J’aime le baroque que l’on trouve dans les villas italiennes, les décors de musée, la Renaissance. Je pourrais vivre au milieu d’un théâtre (velours, stucs, soie, fresques… sont des mots qui me font rêver).

 

Camille Daval Vintage

 

Quelle approche as-tu du Slow Living ? Achètes-tu seconde main ou vintage ?

Depuis que nous avons notre maison, nous avons principalement acheté des meubles et de la décoration de seconde main. Je tiens cette fibre vintage de mon père qui a ce côté antiquaire par passion. Au-delà des pièces uniques que nous pouvons dénicher, il faut aussi rappeler qu’il y a un côté financier attractif qui n’est pas négligeable. Par conséquent, avoir un intérieur unique à un prix abordable, pour moi c’est du gagnant-gagnant. J’aurais du mal aujourd’hui à acheter un meuble neuf à 300 € qui ne tiendra pas dans le temps… 

En ce qui concerne le slow living, pour moi il s’agit plutôt d’une réflexion à long terme. J’espère ne jamais cesser d’évoluer, dans le bon sens, c’est-à-dire dans un consumérisme raisonné. Le confinement m’aura appris pour ma part, à apprécier les trésors de mon jardin. Les trésors auxquels on ne faisait pas forcément attention avant. C’est un début pour moi !

 

As-tu hérité d’une pièce dont tu ne te sépareras sans doute jamais ? Raconte-nous son histoire. 

Il s’agit du piano de ma grand-mère. Elle a dû s’en séparer en déménageant et il atterrit chez moi. Je suis donc devenue sa gardienne. Ce piano a fait partie de mon enfance, nous avons tous joué dessus (même s’il a toujours sonné faux…), il est sur toutes les photos et il a traversé les générations. C’est un morceau de l’histoire familiale et je suis fière d’avoir pu le mettre en valeur chez moi.

 

 

See Also

Ton dernier achat coup de coeur ? Ton prochain ? 

Mon dernier achat coup de cœur : un tableau italien de la fin du XIXème siècle représentant une florentine endormie. Mon prochain achat serait vraisemblablement un autre tableau (je suis collectionneuse).

 

Camille Daval Vintage

 

Une pièce dont tu rèves ?

Un globe terrestre qui ferait office de mini-bar ou un canapé Togo couleur rose. Peut-être dans une prochaine maison, qui sait ?

 

Tes projets d’aménagement à venir ?

Pour améliorer notre quotidien, je dirais un dressing. Nous y pensons tous les jours depuis deux ans, il finira bien par voir le jour ! Mais si je devais rêver, je dirais un atelier où je pourrais peindre, sculpter et stocker mes objets à vendre !

 

Camille Daval Vintage

 

Merci Camille pour toutes tes belles réponses pleines de lumière ! 

With love from Lou Lou,

Alexis

xxx

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top