Now Reading
Bianca – New York

Bianca – New York

bianca valle nutrition holistique

J’ai découvert Bianca Valle durant le confinement, une période qui nous aura tous beaucoup changé, pour certains en profondeur et je pense quelque part faire partie de cette catégorie. Je me suis ouverte à une nouvelle gamme de lectures, j’ai appuyé sur pause, écrit, dessiné, imaginé… et voyagé (oui, comme vous, depuis chez moi sur mon canapé) ce qui m’aura permis de repenser en partie Lou Lou Love et la direction que je voulais lui donner. 

J’ai croisé le chemin de cette femme solaire durant un des lives instagram de la marque Ganni.

A la fois intuitive, créative et esthète malgré elle (comprendre ici avec un naturel de folie), cette new yorkaise, native de San Diego, est illustratrice, peintre, et nutritionniste holistique. J’ai voulu comprendre un peu mieux cette pratique wellness qui est encore toute timide ici en France, pour aujourd’hui vous la transmettre, à travers les mots d’une experte, ‘as seen on Goop ;)’

Pour celles qui veulent exercer leur anglais (et accessoirement comparer l’accent américain Vs l’anglais en direct 😉 l’enregistrement audio de l’interview c’est par ici :

 

 

Et pour la version traduite – et légèrement plus concise – c’est par là : 

 

Peux tu te présenter stp ? 

J’ai grandi à San Diego en Californie. J’ai déménagé à New York pour suivre mes études à NYU où j’ai étudié l’histoire de l’art, du film et de la tv. Après plusieurs expériences professionnelles dans le domaine des social medias (dont Milk Studios), j’ai été contactée par la rédactrice en chef beauté du Nylon Magazine pour devenir rédactrice beauté. C’était une expérience incroyable durant laquelle j’ai beaucoup appris et écrit sur des sujets Wellness et Beauté. Une expérience qui s’est arrêtée nette lorsque les bureaux ont dû fermer et qui m’a poussée à réfléchir à ce que je voulais réellement faire de ma vie. 

J’ai énormément lu, écouté des podcasts et écrit. J’ai réalisé que la clé de ma satisfaction était de poursuivre mes passions absolues. Donc j’ai listé. Tout ce qui m’éclairais, tout ce qui me rendais vivante et joyeuse. Et en haut de cette liste j’ai noté la Nutrition (Nourishing Food), de la nutrition qui me faisais du Bien. Je suis mexicaine, l’alimentation est un thème central de notre éducation, de notre culture. 

Je me suis mise à visiter des fermes, à travailler auprès d’agriculteurs, pour encore mieux comprendre chacun des aliments. J’ai hésité à rejoindre cette profession, puis à devenir cuisinière, traiteur… tout en portant en moi la nécessité de transmettre les bienfaits de la nature. 

Après de longues réflexions, j’ai décidé de retourner sur les bancs de l’école et de devenir nutritionniste. Ma communauté m’a beaucoup accompagné et aidé à me développer. Durant mes études j’ai ouvert un hotline à travers lequel j’ai commencé à donner mes premiers conseils en nutrition et wellness. 

Après ma certification, j’ai écris un mini-livre illustré qui parle d’une façon créative et ludique de ma vision de la nutrition, et que j’ai vendu à plus de 1000 exemplaires. (ndlr : nous l’avons reçu il est craquant 🙂 )

 

interview-wellness-food-bianca-valle-nutritionniste-holistique-new-york 

Bianca Valle By The Coveteur 

 

Quelle est selon toi la grande différence entre la nutrition holistique et la nutrition classique ? 

De façon générale, ici aux Etats Unis, les praticiens qui exercent la nutrition classique sont plutôt des diététiciens qui vont à l’université. La nutrition holistique est plutôt focus sur des pratiques anciennes : la médecine chinoise, l’ayurveda … où le “Mind, Body, Soul” (Esprit, Corps, Ame) est central à toutes nos pratiques. Ce n’est donc plus une question de calories, de grammes, de pourcentages. Ce n’est certainement pas une science. Ce qui est d’ailleurs loin d’être attirant (ndlr : comprendre ‘rassurant’) pour beaucoup de monde. Ce que j’aime dans la nutrition holistique c’est qu’elle laisse beaucoup de place à l’amour. (ndlr : comprendre ‘amour de soi’)

 

interview-wellness-food-bianca-valle-nutritionniste-holistique-new-york

 

Bianca Valle By Man Repeller

 

Quels ingrédients penses-tu que nous devrions avoir chez nous en toutes occasions ?  

Je crois Enormément dans la variété des aliments que nous consommons. Le Best de n’importe quel aliment n’existe pas selon moi. 

Mais si je devais faire une liste, je placerais tout en haut : haricots, quinoa, oeufs, des greens, et quelque chose de fermentée. C’est ce que je conseille comme étant des aliments incontournables à avoir à tout moment sous la main.

Les oeufs sont un snack incroyable par exemple.

Quand à la question, est-elle végétarienne : J’ai tout essayé (végétarienne, vegan ..), et j’ai été très malade durant ces périodes, je passais mon temps dans les salles d’attente des médecins. Il est primordial d’écouter son corps. J’ai compris que le mien avait besoin de protéines animales. De façon intermittente et consciente, mais qu’il ne fallait certainement pas les exclure. Si les énergies de votre corps deviennent trop basses en les éliminant, il faut revoir à tout prix votre alimentation. 

 

interview-wellness-food-bianca-valle-nutritionniste-holistique-new-york-nutrition

 

Photo by Bianca Valle

 

Il y a t’il des aliments que tu éliminerais complètement du coup ou pas du tout ?

De façon générale, je ne mange pas du tout d’aliments transformés. J’évite autant que possible aussi les aliments de basse qualité. Si je dois choisir un pain, un fromage, un laitage, ils seront forcément de très bonne qualité, fabriqués avec conscience et intégrité. Ce qui est un luxe, que je ne me permets donc que rarement. Mais je préfère consommer peu et bien, plutôt que l’inverse.  

Je mets l’accent au quotidien sur ma consommation d’huile d’olive, de quinoa, d’avoine … et si j’ai une envie irrésistible de fromage par exemple, je me rabats sur un aliment fermenté. Ce qui, ayant fait le test il y a quelques temps maintenant sans, n’est plus vraiment un souci. Je me sens beaucoup mieux sans consommer de laitage. 

 

Par quoi remplaces-tu le sucre raffiné ?

Du miel et des dattes. Je les rajoute à n’importe quoi à la place du sucre. 

Mais cela ne veut pas dire que, tout comme pour les protéines animales, je n’en consomme pas de temps en temps. Ma seule requête est la qualité. 

La dernière fois était il y a quatre mois. Je mets vraiment un point d’honneur à ne pas consommer de sucre raffiné car je sais les dégâts qu’il fait au corps. J’aime mon corps (ndlr : comprendre ici au sens holistique et non physique), je le respecte trop pour lui faire avaler n’importe quoi. 

Pour moi ce n’est pas une question de poids mais de respect envers soi-même et de nutrition

 

interview-wellness-food-bianca-valle-nutritionniste-holistique-new-york

 

Bianca Valle By Lisa Says Gah

 

Afin de consommer des protéines animales avec parcimonie, quels aliments proposes-tu en remplacement ? 

Des noix, des haricots, des graines, de chanvre notamment. Beaucoup de pommes de terre et de greens.

Tant que vous piochez dans chacun des grands groupes alimentaires et que votre corps ne réclame pas de protéines animales, vous devriez être au top. Si au contraire vous ressentez le besoin de vous jeter sur des protéines en poudre par exemple c’est que votre corps n’est pas fait pour ça. Nos corps n’ont pas été créés pour survivre grâce au seul tofu. 

J’ai des nouveaux clients qui viennent en consultation et me disent ‘Je ne comprends pas cela fait six mois que je suis un régime végétarien, je mange sain… et je perds mes cheveux’. A ceux là je leur dis ‘ Sunshine, (ndlr l’equivalent de notre ‘chérie’ ici) votre corps crie de l’intérieur, il hurle au besoin de protéines animales’. Au tout début de notre humanité, certains corps ont été ‘crée’ avec le besoin d’en consommer. 

 

 

interview-wellness-food-bianca-valle-nutritionniste-holistique-new-york-vogue

 

Bianca Valle dans Vogue 

 

Tu bois souvent de l’eau chaude avec du citron et du gingembre, peux-tu nous en nommer les bienfaits ? 

C’est un véritable détoxifiant. Mais ce que je trouve amusant de nos temps c’est ce besoin qu’ont les gens de mettre des étiquettes sur les choses. En ce moment ils sont dingues de citron et de gingembre, on crie partout à quel point c’est healthy et bon pour tout. Ce qui est vrai, mais ça ne va pas vous transformer ou vous guérir. C’est encore un supplément à votre alimentation.

Néanmoins, le gingembre a plus de vitamines et de nutriments qu’un broccoli. Même si je n’aime pas le terme de Superfood , c’est quand même un très bon aliment à avoir sous la main et à rajouter à tous moments dans votre alimentation. 

Le citron, lui, est très acide il ne faut donc pas en abuser. 

Je ne peux qu’insister sur le fait d’écouter à tout prix ce que vous dis votre corps, de vous nourrir en conscience. 

 

interview-wellness-food-bianca-valle-nutritionniste-holistique-new-york-atelier-dore

 

Bianca Valle by Atelier Doré

 

Côté beauté, as-tu des produits, des rituels à recommander ? 

J’ai eu la chance de pouvoir tester une grande variété de produits grâce à mon ancienne activité de rédactrice beauté. Au début, exaltée, je testais tout, pour ensuite m’apercevoir que l’état de ma peau se dégradait jour après jour. 

De ce fait, je préconise la simplicité, des rituels ‘basiques‘. Mes produits phares sont l’huile de rose musquée et l’eau de rose : j’aime beaucoup la marque Sky Organics.

Mais c’est un produit universel que vous pouvez trouver n’importe où. 

Je me lave le visage en testant différents produits toujours, selon la saison et si j’ai la peau sèche ou irritée par exemple. De façon générale, j’aime beaucoup les produits Weleda  (ndlr : leur huile harmonisante à la rose musquée est d’ailleurs à tomber). 

Je préconise la science pour les éruptions cutanées par exemple, sinon je mise à fond sur l’alimentation. Dès que je cuisine de chez moi, sans additifs et qu’avec des aliments clean, je vois tout de suite la différence, ma peau est lumineuse. 

 

interview-wellness-food-bianca-valle-nutritionniste-holistique-new-york

See Also

Naked Lunch Biarritz

 

Bianca Valle By Sandy Liang

 

Peux-tu nous en dire un peu plus à propos de ton mini-livre, et de ton envie de rendre le Wellness plus accessible ? 

Je suis également une artiste, je vends mon art, je fais des créations sur demande. Un jour, en observant ma bibliothèque,  j’ai eu envie de créer quelque chose à moi, à y ajouter. J’ai décidé d’allier mes deux passions : la nutrition et l’art, en utilisant un vocabulaire simple et accessible, comme celui que j’emploierais en compagnie de mes amis. Je voulais un rendu léger et fun, il y a tellement de choses sérieuses qui circulent sur le sujet… parfois ça en est trop. 

Je l’ai crée sur une période de six mois au cours de mes voyages en écrivant et illustrant une page par ci par là. Il est en papier recyclé. Il a reçu tellement de réactions et d’ondes positives à sa sortie que je n’arrête pas de le refaire imprimer. 

A la question sur une partie de ses rendez-vous wellness qui sont rémunérés sous forme de donation et l’éventualité d’une approche holistique, Bianca s’explique : Selon moi, on ne devrait pas payer cher pour avoir le droit de pouvoir s’occuper de soi. Des jeunes notamment viennent souvent vers moi apprendre les bases d’une alimentation saine et nutritive. Je ne me sens pas alignée avec moi-même et ma pratique en imposant des prix beaucoup trop élevés, ce n’est pas l’énergie que je souhaite donner à mon activité. 

C’est ma façon à moi d’aider les autres, comme je l’ai été au cours de mon voyage

 

interview-wellness-food-bianca-valle-nutritionniste-holistique-new-york-art-zine

 

Tu peins, tu dessines, tu crées : peux-tu nous dire comment ta créativité contribue à ton bien-être ?

Je peignais déjà beaucoup durant mes études. Parfois je ne me sentais pas forcément bien ou je m’ennuyais tout simplement, et j’avais recours à la peinture pour me détendre. C’est quelque chose que j’aime vraiment, comme un don qui m’a été donné. J’ai beaucoup de retours positifs depuis le début qui m’aident à avancer et me sentir légitime dans ce que je fais. 

 

interview-wellness-food-bianca-valle-nutritionniste-holistique-new-york-artwork

 

Peux-tu nous donner quelques unes de tes adresses préférées de café wellness stp ?  

Sweet Green, une cantine healthy aux US

Dr Smood à New York 

Le Bichat à Paris 

 

Des lectures à recommander ? 

Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estes, (ndlr. un livre sur lequel nous avons toutes les deux été parfaitement en accord et que Lou Lou Love vous recommande aussi très vivement)

Un retour à l’amour de Marianne Williamson qui m’a littéralement transformée durant un moment de ma vie. 

 

 

interview-wellness-food-bianca-valle-nutritionniste-holistique-new-york-mola-sasa

 

 Bianca Valle By Mola Sasa

 

Pour clore notre interview, Bianca nous a livré sa philosophie et vision du wellness

  • Ecoute ton corps 
  • Mange de vrais aliments car tu es un véritable être humain
  • Mange que lorsque tu as faim 
  • Essaie d’avoir une connexion pratique avec ton alimentation. Etre en connexion avec elle de façon émotionnelle peut être fabuleuse mais lorsque tu sens qu’elle commence à te miner et prendre le dessus sur ta bonne humeur, il faut réorienter en prenant des décisions très pratiques. C’est comme une relation amoureuse, si elle n’est pas bénéfique, elle n’est pas pour toi. 

 

Tons of gratitude and beautiful energies Bianca,

With Love from Lou Lou

Alexis Xx

 

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top