Now Reading
Madeleine Ably – Paris

Madeleine Ably – Paris

interview-style-madeleine-ably-creatrice-six-soeurs-paris

Sixsoeurs c’est une griffe familiale crée en 2012 par des passionnées de vintage et d’artisanat. 

Depuis six ans, c’est Madeleine, l’ainée de la fratrie, qui pilote la marque en bossant à 3000 à l’heure sur une mode éthique et qualitative. 

Convaincue qu’une mode en circuit court est possible, la créatrice fait tout fabriquer en petites séries à Paris avec des tissus qui viennent de France, d’Italie et d’Allemagne.  

Le concept est simple, il est slow, il est affranchi. Il prône la politique du zéro invendu, zéro gaspillage. 

Au lendemain du lancement des soldes d’été 2021, notre interview tombe à pic comme une petite claque d’avertissement avant d’aller se ruer ce samedi chez les ogres de la surconsommation.

Madeleine, pour qui brader – pour ne pas dire ‘surbrader’ – est antinomique de tout choix d’avenir plus éthique, nous partage en quelques mots un bout de sa vie, de ses valeurs et projets d’avenir.  

 

Peux-tu te présenter ?

Je suis Madeleine, 43 ans, 1 mari, 3 enfants, 6 soeurs et 1 frère, et 1 boîte puisque je suis la fondatrice du jeune label de mode parisien Sixsœurs.
Lorsque j’ai monté la société avec ma sœur Suzanne il y a 10 ans, nous proposions une sélection de pièces vintage et seconde main d’exception ainsi que notre propre ligne de sacs à main, fabriqués dans des vêtements de cuir chinés, tous pièces uniques.
Aujourd’hui ces activités sont en sommeil et je me concentre sur ma ligne pour femme, qui propose des séries limitées fabriquées à Paris.
 
 
interview-style-madeleine-ably-creatrice-six-soeurs-parisPhoto Jennifer Sath. Sixsoeurs P.E. 2021

 

 

Quel était ton rêve de petite fille ? Et as-tu l’impression qu’il te nourrit encore aujourd’hui ?

J’ai toujours ADORÉ les vêtements et passé pas mal de temps à me dénicher des pièces vintage un peu introuvables. Avec mes sœurs c’était un peu la compét de qui allait trouver la meilleure pépite! Nous avons toujours aimé sortir des sentiers battus et nous démarquer. Il était donc un peu écrit qu’un jour je me fabrique mes propres vêtements. C’est donc un rêve d’enfant qui se réalise lorsque je nous retrouve dans la maison familiale, toutes habillées en Sixsœurs.
 

 

Ton style vestimentaire en trois mots ?

Ultra décontracté, coloré et oversize. Carreaux, rayures, denim. Désolée ça fait 6 ;-)!

 

 

interview-style-madeleine-ably-creatrice-six-soeurs-paris

Photo Jennifer Sath. Sixsoeurs P.E. 2021

 

Quels sont tes incontournables du moment ?

Mes incontournables sont les mêmes depuis toujours. Une chemise à carreaux ou une belle marinière, un jean vintage au délavage parfait, des grosses chaussettes grises et des sabots.

 

 

Quelle approche as-tu de la Slow Fashion ? 

Je pratique la slow fashion depuis bien longtemps. et même la long long fashion puisque ma mère cousait nos vêtements et on se les passait de soeurs en soeurs en maniant parfaitement l’art du rapiéçage! Nos enfants portent maintenant les salopettes Oshkosh de notre enfance – customisées en patchwork de liberty pour cacher les trous. Je viens d’ailleurs de me réparer un jean troué avec des vieux bandanas. Donc chez nous on prend son temps avec les vêtements, on les garde indéfiniment et on déteste jeter. Mes enfants ont grandi, quel bonheur de voir mes nièces dans les robes de mes filles.
 
 

interview-style-madeleine-ably-creatrice-six-soeurs-paris

Photo Jennifer Sath. Sixsoeurs P.E. 2021

 

 

As-tu hérité d’une pièce dont tu ne te sépareras sans doute jamais ? Raconte-nous son histoire. 

Plutôt des bijoux, ma médaille de baptême qui appartenait à mon père avec nos deux prénoms gravés, une bague que ma mère m’a offerte à la naissance de ma première fille il y a bientôt 23 ans…
 
 
 
Ton  dernier achat coup de coeur ? Ton prochain ? 
J’achète très peu de vêtements puisque je me les fabrique. Mes coups de coeur sont plus pour de la déco.  J’ai récemment acquis des céramiques de Léontine Furcy,  et j’ai enfin trouvé une lampe que je cherchais depuis un moment, une lampe en origami papier des années 70.
 
 
 
interview-style-madeleine-ably-creatrice-six-soeurs-paris
Photo Jennifer Sath. Sixsoeurs P.E. 2021

 

 

Une pièce dont tu rêves ? 

La pièce dont je rêvais : je viens de la faire : une magnifique veste en patchwork, une semaine de boulot!!

 

 

interview-style-madeleine-ably-creatrice-six-soeurs-paris

Photo Jennifer Sath. Sixsoeurs P.E. 2021

 

 

Parlons un peu de Sixsoeurs, quand as-tu commencé à créer ? 

Ma première grande création, j’avais 19 ans et j’ai fait un patchwork mural dans les tons verts et violets, je l’ai encore!

 

Quand te sens-tu la plus créative ? 

Je chope pas mal d’idées sur mon vélo, à Paris et lors de mes insomnies.

 

 

interview-style-madeleine-ably-creatrice-six-soeurs-paris

Photo Jennifer Sath. Sixsoeurs P.E. 2021

 

 

Quand te sens-tu la plus créative ?

L’inspiration, c’est un peu partout, ça va ça vient…il suffit d’observer le monde et ses habitants 😉

 

 

interview-style-madeleine-ably-creatrice-six-soeurs-paris

 

 

See Also
article-selection-shopping-astrologie-vierge-tendance-femme

As-tu une journée type ? 

Journée type un peu compliqué dans ce métier. La seule chose stable c’est que je pars à 7h45, que je rentre à 20h avec une pause de 30 minutes sans lever le nez. Je prends très peu de déjeuners,  ça me déconcentre, je préfère rester dans un tunnel de travail toute la journée, les journées passent si vite.
 
J’essaye de ne boire que 3 cafés, j’oublie toute la journée de boire de l’eau… je travaille main dans la main avec ma modéliste, nous élaborons les futures collections, développons des nouveaux volumes, nos propres tissus. Le tissu ça occupe une grande partie de mon temps. Puis je passe à l’atelier suivre la production, je remets le nez dans mes tableaux excels…
 
Les journées sont très denses mais c’est passionnant!
 
 
 
Quelle est la partie qui te passionne le plus dans ton travail ? 
 
La partie qui me passionne le plus est bien évidement la partie créative. De la naissance d’une idée a sa réalisation. Le cheminement peut être plus ou moins compliqué et parfois à l’arrivée cela n’a plus rien à voir avec l’idée de départ.
Depuis cette année je développe mes propres tissus et j’adore ça. J’ai tout le temps le nez dans mon pantone, quel bonheur toutes ces couleurs !
 
 
 
 
Photo Jennifer Sath. Sixsoeurs P.E. 2021

 

 

Ta marque en trois mots ? 

Joyeuse, stylée et intemporelle.

 

Que signifie ‘être femme’ pour toi ? Quelles femmes t’inspirent ? 

Ahah ça signifie donner la vie et ça c’est vraiment complètement fou. Je m’en remets toujours pas ahah.

Les femmes qui m’inspirent sont celles qui sont multi-casquettes, souvent artistes, celles qui font un paquet de trucs sans se la ramener.

 

 

interview-style-madeleine-ably-creatrice-six-soeurs-paris

Photo Jennifer Sath. Sixsoeurs P.E. 2021

 

 

Tes projets à venir ?

Essayer d’élargir un peu mes collections avec des accessoires et des collabs.
 
 
 

Merci Madeleine ! 

With love from Lou Lou, 

Alexis

xxx

 

 

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top