Now Reading
Virginie Hucher – Paris

Virginie Hucher – Paris

virginie-hucher-artiste-plasticienne-paris

 Virginie Hucher  est une artiste plasticienne française qui développe une esthétique majoritairement abstraite. Elle est avant tout un corps, un esprit en perpétuel mouvement. 

Le mouvement transpire à travers les créations de Virginie, je les observe, j’entends Lakme ou la Wally en fond et mon être tout entier est transporté à l’orée d’une forêt dense, les chants d’oiseaux me parvenant avec une clarté juste et étonnante.  

Dans la lignée du land art, cette passionnée de danse et de musique improvise des esquisses sur le sable, la neige, la terre et l’eau, avant de traduire ses idées au travers de divers médiums : acrylique, huile, performance, sculpture. 

De la créativité de Virginie naissent toutes sortes d’émotions. En ce qui me concerne, la démarche artistique de cette archéologue de la nature, me plonge dans l’apaisement, dans le tutoiement de l’être et le rapprochement organique de l’espèce humaine. Providentiel.

 

ENG/ Virginie Hucher is a French, mainly abstract, visual artist. She is first and foremost a body, a spirit in constant mouvement. 

Mouvement is central within Virginie’s work, I observe it, hear Lakme or La Wally in the background, and my whole body is transported within reach of a dense forest, birds singing high and strong. 

Following the concept of land art, being passionate about danse and music, Virginie improvises drafts and sketches in the sand, the snow, the earth and water, after which she translates those same ideas through different mediums such as acrylic and oil painting, performance and sculpture.

Thanks to Virginie’s creativity many emotions arise. As far as I am concerned, the artistic process of what I would call an archeologist of nature plunges me into a state of healing, during which I feel as close as I can get to my soul being and the reste of humanity. Providential reading. 

 

 

 

 

FR/ Pouvez-vous vous présenter ? 

Je suis artiste plasticienne, je dessine, je peins et je sculpte.

Mais j’ai d’abord commencé par danser, très tôt, à l’âge de deux ans. Ma mère, chorégraphe, m’emmenait toujours avec elle, lors des répétitions et des spectacles. C’est par le mouvement, cette forme d’art vivant que le dessin, la peinture et la sculpture sont entrés dans ma vie. C’est la notion de “faire corps” qui a construit mon univers artistique. Le corps inscrit dans l’espace-temps m’a conduit à créer des formes de vies, des chorégraphies du vivant. Pour créer une œuvre, je passe d’ailleurs par la performance, par une série que je nomme “Supports vivants” (dessins sur le sol, sable, neige, eau, terre). Elle s’inscrit dans une démarche de libération du corps et de l’esprit et dans une improvisation totale in situ, pour laisser la spontanéité opérer, et observer l’ensemble grâce à des sortes de reportages, photos et vidéos pour ensuite étudier les croquis réalisés sur ce que j’appelle les “Supports vivants”. Il s’agit donc de médium à part entière, qui me sert d’appui pour mes créations sur papier, toile et en céramique. C’est un processus créatif qui libère et qui induit d’autres formes d’art.

 

ENG/ Can you introduce yourself ?

I am a visual artist, I draw, I paint and I sculpt. 
 
But first of all I was a dancer, I started at a very young age, around two. My mother was a choreographer and would take me along with her to attend rehearsals and shows. It’s through mouvement that art such as drawing, painting and sculptoring entered my life. Its the sense of being ‘as one’ that constructed my artistic world. The body taking shape in a time-space is what drove me to create different forms of life, live choreographies. To create a new project, I use performance art, through a series that I name “Supports Vivants” (drawings on the ground, in the sand, snow, water, earth). The idea is to free the mind and body through in-depth improvisation and spontaneity, to observe the result through reportages, photos and videos and then study the sketches that come through. It’s therefore a totally seperate medium that serves my paper, paint and ceramic creations. It’s a very liberating creative process that induces new forms of art. 
 
 

virginie-hucher-artiste-plasticienne-parisPhoto Nicolas Matheus

 

FR/ A quel moment avez-vous commencé à créer ? 

C’est par la découverte du monde que la création est arrivée. Chaque sensation marque un début de création. La danse est la première forme d’art qui s’est proposée à mon langage artistique, puis très vite est arrivée la peinture, sans jamais cesser la danse. J’ai grandi entre la région parisienne et la campagne, entre la Baie de Somme et la Normandie, un paysage altéré, oscillant entre la ville et la nature, une sorte d’équilibre pour l’imaginaire.  J’ai suivi des études artistiques à Paris jusqu’à l’université en Arts plastiques. Et ensuite une spécialisation en esthétique de l’art, et en arts appliqués. Parallèlement à mes études, j’ai réalisé des expériences dans le domaine de l’architecture intérieure et de la mode, et fréquenté des ateliers d’artistes, tel que Bruno Lebel pour m’enseigner le dessin notamment. Plus récemment, je suis sur le projet de conception et réalisation de mon atelier.

 

ENG/ When did you start to create ? 

It’s by discovering the world that creation came upon me. Each sensation marks the beginning of creation. Danse if the first form of art that that entered my life, painting followed very quickly, without ever abandonning danse. I grew up between the outskirts of Paris and the countryside, between the Baie de Somme and Normandy, an altered landscape, fluctuating between town and nature, a good balance for the imagination. I studied art at university in Paris. I then specialised in art aesthetics and applied arts. Alongside my studies I experimented within the interior design and fashion world, and attended artists workshops, such as Bruno Lebel who taught me how to draw. More recently I am working on the design project of my atelier.

 

 
 
 
FR/ Quand et où vous sentez-vous la plus créative?
 

Il n’y a pas de moments ou de lieux précis pour cela.

 

ENG/ When and where do you feel the most creative?
 
There are no precise moments or places for that.
 
 
 
 
FR/ Qu’est-ce-qui vous inspire dans votre travail ? Quelles sont vos plus grandes influences artistiques ? 
 

Tout peut être sources d’inspirations, cependant, il est nécessaire de les canaliser, de les organiser. C’est pour cela que je travaille avec des carnets, des photos, des vidéos, tout enregistrer sur des supports différents, se poser, et revenir dessus, parfois des mois, des années mêmes!

La nature est un thème récurrent dans mon travail, parce que je vis et travaille dans la nature, et parce que je voyage beaucoup, pour réaliser d’ailleurs la série “Supports vivants”. Le corps est très présent également dans mes recherches, en passant par la danse, et également par l’idée taoiste c’est-à-dire qui se fonde sur l’existence d’un principe à l’origine de toute chose, sur la naissance etc …

Mes influences artistiques sont diverses et varient selon un moment, un état. L’univers de Constantin Brancusi, de Fabienne Verdier, la peinture italienne de la renaissance, les sculptures de Henry Moore, Marta Pan, Jean Arp, les oeuvres de Picasso, la série sur la danse de Matisse, les chorégraphies de Pina Bausch et de Maurice Béjart, la musique africaine, Barbara, Serge Gainsbourg et l’univers de Cocteau. Mais c’est une réponse qui peut changer selon le moment où elle est posée, bien que ces artistes restent des piliers.

 

ENG/ What inspires you? What are your biggest artistic influences ? 

Everything can be inspirational, it is above all necessary to channel and organise the different elements. Which is why I work with notebooks, photos, videos,. I record everything as much as possible, let it sit, and then come back t it, months, sometimes years later !

Nature is a recurring theme in my work, because I live and work in nature, and because I travel alot, often for the “Supports Vivants” series. The body is also very present in my work process, through danse and the concept of taoism which believes that the Tao is the source of everything and the ultimate principle underlying reality, birth etc …

My artistic influences are very diverse and vary alot, due to the moment or my frame of mind. Constantin Brancusi, Fabienne Verdier, italian renaissance, Henry Moore sculptures, Marta Pan, Jean Arp, Picasso, Matisse’s series on danse, Pina Bausch and Maurice Béjart’s choreographies, african music, Barbara, Serge Gainsbourg and Cocteau. As I said, it is an answer that can truly vary depending on the moment, but they are my main pillars no matter what. 

 

 

 

FR/ Pouvez-vous nommer une femme qui vous inspire ? 
 

En ce moment, Barbara.

 

ENG/ Can you name a woman whos inspires you ? 

 

At the moment, Barbara. 

 

 
 
 
FR/ Quelle est votre tenue de travail idéale  ? 
 

Je porte une combinaison ou une salopette de travail.

 

ENG/ What is your favourite work outfit ? 

 

I wear a boiler suit or a pair of work dungarees. 

 

 
 
FR/ Avez-vous un outil indispensable dans votre atelier ? 
 

Un mur d’images d’inspiration, une sculpture de Bruno Lebel, une vue sur la forêt, de la musique, et la présence de Vénus, ma sacrée de Birmanie.

 

ENG/ Your most important work tool in your atelier ?

A wall of inspirational images, a sculpture by Bruno Lebel, a direct view of the forest, music, and Venus, my sacrée de Birmanie. 

 

 
 
 
 
FR/ Comment travaillez-vous ? 
 

Chaque jour et chaque nuit sont différents. J’écoute et j’accueille ce rythme.

 

ENG/ How do you work ?

Each day and night are very different. I listen and welcome that rhythm.
 
 
 
 
 
 
FR/ Quelle est la partie la plus compliquée de votre travail ? Et celle qui vous passionne le plus ? 
 

Les expériences sont le fruit de la création. Chaque jour, tout recommencer, ce n’est pas une complication, mais un choix. C’est une façon de vivre, pour moi ce n’est pas un métier, il n’y a pas de savoir-faire, rien ne se répète vraiment. Une découverte, un mystère à chaque fois. C’est bien cela qui me passionne !

 

See Also
interview-art-umami-ceramics-ines-angelini

ENG/ Which is the most difficult part of your work ? Which do you prefer ? 

Experiences are the fruit of creation. Each day, starting all over again is not a complication, it is a choice. It’s a way of life, for me it’s not a job, there is no savoir-faire, nothing really repeats itself.  A discovery, a mystery each time. That’s what fascinates me !
 
 
 
 
 
FR/ Une pièce, une oeuvre ou un projet coup de coeur ? 
 

Je remercie infiniment toutes les personnes qui ont permis nos belles collaborations. C’est de loin, l’œuvre ultime.

 

ENG/ A piece of your work or project that you feel particulary close to ? 

I deeply thank all the people who have enabled great work collaborations together. It’s by far the ultimate project. 

 

 
 
 
 

 

FR/ Pouvez-vous définir votre travail en trois mots ? 

Vivant, Mystique, Organique.

 

ENG/ Your art in three words ? 
 
Lively, Mystical, Organic.

 

Galerie Amélie Maison d’Art – Photo Christophe Idéal

 

FR/ Quels sont vos futurs projets ou collaborations ? 

La création de mon atelier. Une nouvelle série sur la cosmogonie et la Polynésie. Une exposition au Luxembourg, à Metz et en Belgique. Et une nouvelle collaboration dans le secteur de la mode pour le printemps.

 

ENG/ What are your upcoming projects ?

The creation of my atelier. A new series on cosmogony and Polynesia. Exhibitions in Luxembourg, Metz and Belgium. And a new fashion collaboration for the Spring. 

 

 

 

Thank you so much Virginie for sharing some of your creativity with us ! 

With love from Lou Lou, 

Alexis

xxx

 

 

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top