Now Reading
Astrid – Biarritz

Astrid – Biarritz

Astrid, c’est le gros coup de coeur, c’est la franchise dans son état le plus pur, et rien que pour cela nous sommes super grateful de pouvoir la compter parmi nos toutes premières interviewées. Notre envie en vous faisant voyager parmi tous ces portraits de femmes c’est évidemment pour vous inspirer, pour que vous vous sentiez plus proches de ce qui nous tiens à coeur ici chez Lou Lou Love, mais c’est aussi on l’espère, tout du moins par moments, arriver à faire en sorte que leurs mots ou expériences fassent écho en vous. (#sisterhood)  Astrid, la petite trentaine, femme libre et assumée, fiancée et tout nouvellement maman, se livre avec une ouverture de coeur et d’esprit que vous n’aurez aucun mal à apprécier dès les premiers instants. 

#gratitudefoismille 

 

1/ Hello Astrid, peux tu te présenter stp ? 

Bonjour, je m’appelle Astrid et j’ai 33 ans. Mon fiancé Lucas, notre fils Marcel âgé de 4 mois et Krusty mon vieux shih tzu âgé de 14 ans habitons à Biarritz depuis 2 ans et demi. Je suis docteur en psychologie (j’ai écrit une thèse sur l’éthique en gérontologie) et psychologue de la santé (j’intervenais auprès des personnes âgées). Je ne travaille plus depuis que nous avons déménagé de Toulouse pour plusieurs raisons : je voulais dans un premier temps pouvoir accompagner Lucas dans ses déplacements à travers le monde (il est skater professionnel) et nous avions le projet de construire une famille. Je profite donc de la vie biarrote, me suis mise au surf il y a quelques années (je suis toujours aussi nulle pour ramer) et ma plus grande passion est de voyager. C’est quasi vital pour ma santé mentale d’observer. Je suis très contemplative et ma mémoire ne fonctionne principalement que visuellement (désolée si je confonds souvent vos prénoms et ne me rappelle jamais des paroles de chansons). Ayant grandi dans un bar, je crois que ma qualité première est la sociabilité, et l’adaptabilité : je suis une petite gitane dans le fond. (J’aime aussi beaucoup les parenthèses apparemment ahah)

 

interview-style-astrid-puig-biarritz-psychologue-famille-vintage 

 

2/ Raconte-nous ton style vestimentaire. Quels sont tes incontournables du moment ? Et ceux de toujours ?

Je suis passée par beaucoup de styles plus jeune, puis j’ai eu l’impression pendant longtemps de ne pas en avoir jusqu’à ce que j’enregistre qu’on me disait régulièrement « c’est ton style », souvent accompagné de « je ne le porterai pas mais ça te va bien » ahah J’ai toujours du mal à le définir, ce qui finalement n’est pas un soucis : je sais ce que j’aime ou non, et je crois savoir de mieux en mieux ce qui correspond à ma morphologie. J’ai eu 2 grossesses d’affilée (la première s’est arrêtée à 5 mois de grossesse), mon corps s’est fatalement modifié mais bizarrement j’assume plus mes formes aujourd’hui et porte moins de vêtements oversize. Donc pour répondre à la question : je dirai un mélange street-bohème. Je lance un concept ahah j’aime le lin, les robes vaporeuses, les couleurs neutres mais je pique souvent des vêtements Palace, Adidas ou Hélas de mon copain. Les incontournables de mon dressing depuis toujours : un joli trench (j’ai un Burberry vintage que je porte toute l’année), une bonne paire de low boots, un levis 501 vintage, une paire de baskets Adidas et en ce moment j’ajouterai une joli robe portefeuille, des mules et évidement une paire de lunettes de soleil, cats eyes ou rondes.

 

interview-style-astrid-puig-biarritz-psychologue-famille-vintage

 

3/ Ton dernier achat coup de cœur ?

Des mocassins pliables Isabel Marant que je porte 90% du temps en mules. Ils sont imprimés python, ça rehausse une tenue passe partout. J’adore cette marque avec vêtements aux coupes modernes pourtant inspirées par des styles rétros (années 80) voire un peu ringards (western) qui restent simples a porter. Je ne suis pas pour dépenser des sommes folles dans les vêtements donc si je craque c’est pendant les soldes, pour des pièces avec lesquelles je me vois sur plusieurs années. J’adore également les bijoux de Mélanie de Margi Darika. J’ai craqué pour les créoles Honorée.

 

4/ Quelle est ta vision du vintage? 

J’ai boudé pendant longtemps le vintage : j’avais en tête les vieilles friperies qui sentent le renfermé et où tu passes des heures à chercher une pièce qui n’est finalement pas à ta taille. Je consommais beaucoup de fringues pas chères dans les grandes enseignes. Si j’achète toujours régulièrement chez eux, je choisis mieux et moins : des basiques que je porte sur plusieurs années si la qualité le permet. Finis les coupes ou imprimés que j’adore car vus 1000 fois sur des influenceuses. J’ai découvert de jolies friperies dans lesquelles nous allons faire un tour quand nous sommes de passage à Paris et internet est un bon moyen pour dénicher des pièces vintage de créateurs anciennes, ou même de collections datées d’il y a un ou deux ans seulement.

 

interview-style-astrid-puig-biarritz-psychologue-famille-vintage                   Robe, sac et B.O. vintage Lou Lou Love
 

5/ Quelle est ta routine beauté ? Quelques produits dont tu ne te sépares jamais ?

Je ne passe pas beaucoup de temps dans la salle de bain, surtout depuis l’arrivée de Marcel. En revanche, difficile de me passer de ma BB crème : pour l’hydratation et unifier mon teint qui a tendance a présenter des rougeurs. Je porte pratiquement tous les jours un trait d’eye liner, il accentue la forme en amande de mes yeux et il donne un coté un peu sophistiqué en contraste avec mes cheveux souvent en bazar. 

 

interview-style-astrid-puig-biarritz-psychologue-famille-vintage

 

6/ Tu aimes la décoration d’intérieur ? Quelle est ta pièce préférée chez toi ? Et celle que tu rêves d’avoir?

J’aime la décoration d’intérieur car je trouve indispensable de se sentir bien chez soi. Nous avons un mode de vie dans lequel nous sommes souvent à l’exterieur, mais j’ai besoin de mon cocon que je dois trouver à la fois beau et pratique. Nous sommes en cours d’achat d’un appartement, je commence à enregistrer des tas d’inspirations sur Pinterest. Une déco pas trop chargée, aux couleurs neutres, inspirée par nos différents voyages. Je n’ai pas de pièce préférée mais j’aime les meubles anciens aux lignes scandinaves que nous avons chiné, spécialement la commode qui nous sert de table a langer. Je trouve les plantes indispensables a un intérieur : elles donnent un côté sain qui fait voyager et j’aime les voir grandir. Nous avons aussi des tableaux d’amis (Nils Inne et Madi notamment) et des planches de skate personnalisées par Pierre qui détient la marque Rekiem

 

7/ Quel a été ton dernier voyage, raconte-nous !

Mon dernier voyage date de décembre dernier : j’étais enceinte de 5 mois, nous sommes allés quelques jours à Portland pour le boulot de Lucas (les headquarters d’Adidas sont basés la bas). En bonne amatrice de café que je suis, j’ai adoré cette ville, il y en a tous les coins de rue ahah plus sérieusement j’ai aimé l’énergie de cette ville tolérante, progressiste et vraiment concernée par l’environnement. J’aimerai y retourner pour pouvoir explorer la nature environnante qui semble très riche. Sur le retour nous avons fait une escale de quelques jours à New York, mon troisième séjour la bas. J’ai été un peu déçue car une semaine avant il y était tombé beaucoup de Noel, au moment des fêtes de fin d’année cela aurait contribué à rendre le séjour encore plus magique mais je suis toujours admirative de ces immeubles art déco, de ses restaurants aux spécialités qu’on a du mal à trouver à Biarritz. J’y ai par exemple découvert les dosas, crêpes indiennes, un délice. 

 

interview-style-astrid-puig-biarritz-psychologue-famille-vintage

 

See Also
Mireio sélection style summer

8/ As-tu un mantra ? Une philosophie de vie en particulier ?

Ma philosophie de vie est de tenter d’expérimenter tous les moments tels qu’ils viennent, d’essayer d’être satisfaite de ce que je vis, de ne pas être dans l’expectative en permanence, de ce qu’on appelle communément « profiter de chaque instant ». D’avoir travaillé auprès de personnes âgées m’a fait prendre conscience que le temps passe très vite, et que je veux arriver a la fin de ma vie en me disant qu’elle a été riche d’expériences, de rencontres et de souvenirs qui me réconforteront. Je trouve que ce n’est pas facile dans notre société actuelle, notamment en raison des réseaux sociaux qui nous montrent des parties de vies de personnes qu’on ne connaît pas et qu’on finit par envier. Cela demande de prendre du recul mais je m’estime très chanceuse de ce qui m’entoure, je ne changerai rien même si je le pouvais. 

 

interview-style-astrid-puig-biarritz-psychologue-famille-vintage 

 

9/ Une (La) femme qui t’inspires (le plus) ? Qu’est ce que signifie « être femme » pour toi ?

Je ne dirai pas qu’une femme m’inspire en particulier, mais les femmes. Les hommes ont surement des questionnements dont je n’ai pas conscience mais je sais qu’en tant que femme, nous avons affaire à beaucoup de bouleversements hormonaux, physiques, psychologiques sur fond de normes vieillottes qui persistent. Je me rends d’autant plus compte en étant maman, ou même entre femmes le jugement est très présent : combien tu as pris pendant ta grossesse, est ce que tu perdu tous tes kilos, est ce que tu allaites, quelle méthode d’éducation tu vas appliquer etc Les femmes subissent une pression importante avec il me semble l’obligation de souvent devoir prouver ses compétences, maternelles, professionnelles etc A l’inverse j’ai régulièrement des remarques sur le fait que je ne travaille pas en ce moment et que je vis « comme à l’ancienne » grâce aux revenus de mon fiancé. Rien ne va jamais et j’ai appris à m’en détacher : chacun vit sa vie comme elle l’entend. J’adore suivre @sarahshabacon sur Instagram qui se montre sans filtre et les femmes qui promeuvent le positivisme en général comme ma copine Cecilia (@ceciliaphotographie).

 

10/ Tes projets à venir ? Voyages, amis, amour…. Dis nous tout ! :);) 

Depuis plusieurs années, nous passons plusieurs semaines en Californie pendant l’hiver. Cette année je suis restée tranquille en attendant l’arrivée de Marcel mais on espère pouvoir lui faire découvrir Los Angeles et ses environs début 2020 ! Nous devrions aller à Londres pour quelques jours en septembre et dans la tête nous avons le Maroc avec un couple d’amis. Comme je le disais plus haut nous sommes dans le processus d’achat d’un appartement, avec vue sur notre plage préférée (la cote des basques à Biarritz) et croisons les doigts pour que tout fonctionne comme nous le souhaitons. 

 

interview-style-astrid-puig-biarritz-psychologue-famille-vintage

 

Thank you so much Astrid Xx

 

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top