Now Reading
Thelma Paris

Thelma Paris

interview-thelma-paris-encens-japonais

Véritable compagnon du quotidien, l’encens Thelma Paris offre, à qui veut bien prendre un temps pour soi, 25 minutes de Contemplation, d’Harmonie ou de Régénération – les trois noms donnés à ces précieux bâtons fabriqués au Japon suivant des méthodes et un savoir-faire ancestraux.

Ils sont confectionnés à partir de matières premières aromatiques : bois, résines, et huiles soigneusement sélectionnés dans le respect de l’environnement dans lequel elles sont prélevées.

Chez Lou Lou Love nous sommes déjà adeptes. Leur diffusion de parfum est discret et raffiné, tout comme leur écrin au design minimaliste et épuré.

Nous avons rencontré Clémence, la créatrice de ces douces merveilles. Nous avons parlé entre autres de connexion corps-esprit, Ikigai et Kodo.

Ready Lovelies ? Let’s Go

 

 

interview-thelma-paris-encens-japonais

 

Peux-tu te présenter ?

Je suis Clémence la créatrice de Thelma Paris une marque de bâtons d’encens japonais à faible émission de fumée lancée il y a presque un an. J’ai 28 ans, avant de créer Thelma Paris j’ai eu des expériences en marketing digital dans des maisons de luxe en France et à l’étranger après un master de droit et une école de commerce. 

L’envie avec Thelma Paris c’est d’offrir aux utilisateurs un lieu à eux, un moment de pause dans leur journée qui leur permet de reconnecter le corps et l’esprit.

J’ai eu envie de lancer cette marque après être venue à bout de mon stock de bâtons d’encens rapportés de plusieurs voyages en Asie, en Chine notamment où mes parents ont vécu. Je voulais faire brûler dans mon intérieur des encens qui soient bien faits. Ceux qui ne subissent pas de bains de produits chimiques et de solvants. C’est avec cette idée précise en tête que je me suis tournée vers le Japon qui est un pays au savoir-faire ancestral et unique en matière d’encens. 

Je voulais également proposer un objet qui soit à la fois élégant, raffiné et intemporel. Les boites et les portes-encens ont été pensés comme pouvant être des objets de décoration à part entière que l’on peut laisser en évidence dans la pièce dans laquelle on les fait brûler.

 

 

 

interview-thelma-paris-encens-japonais

 

 

Tu as crée Thelma Paris, une marque d’encens qui favorise la connexion corps-esprit. Peux-tu nous dire ce qui t’as amené à la créer et nous exposer les valeurs qu’elle incarne.

La promesse lorsque l’on achète une boite de 48 bâtons d’encens Thelma Paris c’est d’avoir 20 heures à soi. Chaque bâton se consume en 25 minutes environ ce qui permet de les intégrer très facilement dans son quotidien. 

La connexion du corps et de l’esprit lorsque que l’on allume un bâton d’encens se manifeste par le fait de prêter attention à nos gestes. Celui de sortir un bâton de sa boîte, de le positionner dans le porte-encens, de l’allumer et ensuite de profiter des parfums qui se dégagent subtilement lors de la combustion. Le fait de conscientiser ces gestes permet de s’octroyer une pause dans son quotidien de donner un autre rythme au reste de sa journée. 

Au Japon il existe la cérémonie du Kodo qui signifie littéralement la voie de l’encens. Il s’agit d’une cérémonie extrêmement codifiée et raffinée durant laquelle il est question d’écouter l’encens plutôt que de le sentir. Cette pratique nécessite une concentration très importante c’est comme se concentrer pour écouter un son à peine audible. 

Faire brûler de l’encens Thelma Paris relève d’une vraie expérience pour les sens et pour l’esprit.

 

interview-thelma-paris-encens-japonais

 

Quelle est ta vision du wellness, du bien-être, au sens holistique ?

C’est une question large que je voudrais rapprocher d’un concept japonais qui est Ikigai qui peut être traduit comme la capacité à trouver « ce pour quoi la vie mérite d’être vécue ». 

Il s’agit de trouver l’équilibre entre ce qu’on aime, ce dont le monde a besoin, ce pour quoi on peut être rémunéré et ce pour quoi on est doué. Ici un schéma simple pour l’illustrer :

 

interview-thelma-paris-encens-japonais

 

Cet Ikigai évolue à toutes les étapes de notre vie et mieux on s’accorde à notre Ikigai et mieux nous aurons cette sensation de bien-être selon moi. Evidemment il y a la théorie et la pratique contingentée par toutes les forces extérieures. Mais le chercher et essayer de s’en approcher permet selon moi d’avoir une importante source de bien-être dont découlera une succession de pratiques que l’on met en œuvre pour se faire du bien : un cercle vertueux en somme.

 

Que penses-tu des rituels, en as-tu ?  

Je pense que les bons rituels sont ceux qui ne nous conviennent pas ceux que l’on se sent imposé. Prendre simplement du temps dans notre quotidien de s’offrir quelques minutes à nous pour donner au reste de la journée une dynamique différente. 

Pas besoin de faire compliqué ni de se contraindre. Prendre du temps conscient et non de faire une succession de gestes machinalement permet déjà de se faire du bien. 

Evidemment pour moi allumer un bâton d’encens quotidiennement selon mes besoins et le moment de la journée fait partie de mes pratiques rituelles. Par exemple je fais brûler un bâton Harmonie une heure avant l’heure de mon coucher. Leur parfum subtil de lavande permet de me préparer à une bonne nuit de sommeil grâce à ses vertus apaisantes.

 

interview-thelma-paris-encens-japonais

 

Quel(s) produit(s) de beauté te paraît(ssent) indispensable(s) ? 

En ce moment je bois beaucoup de thé : du thé vert et du thé matcha dont on ne présente plus les vertus. Je l’ai acheté à la Maison du Japon à Londres, en France celui d’Anatae est aussi très bon. 

Et le reste de mes produits beauté utilisés au quotidien est très basique 

Des huiles de chez Oden et des eaux végétales.

 

As-tu hérité d’un geste, d’une pensée qui t’accompagne tous les jours et que tu souhaiterai transmettre à ton tour ? 

Celui de l’Ikigai. Sa recherche est une philosophie bien-être qui m’accompagne, elle demande de s’écouter un peu.

 

interview-thelma-paris-encens-japonais

Photo Vianca Soleil

 

See Also
summer-hair-care-rituels-cheveux-été

Quelles sont d’après toi les meilleures méthodes de déconnexion ? 

La marche ! J’habite à Paris et je prends que très rarement le métro. 

Aller voir des expositions fait aussi partie des moyens de me déconnecter. Sinon aller nager ou courir ce n’est pas mal aussi 

 

interview-thelma-paris-encens-japonais

 

 

Est-ce qu’il y a une femme qui t’inspire en particulier ? 

Beaucoup de femmes m’inspirent. Je ne pourrais en citer qu’une.

 

Quels sont tes projets à venir ? 

Élargir la gamme des produits Thelma Paris. À court terme j’ai deux projets de collaborations de deux nouveaux parfums d’encens qui vont voir le jour et à plus long terme proposer d’autres produits inspirés des rituels japonais qui me fascinent en raison de leur élégance et de leur raffinement.

 

interview-thelma-paris-encens-japonais

Photo Vuelta Sur

 

Quelle invitée aimerai-tu voir prochainement chez Lou Lou Love ? 

Agathe, la créatrice de Gûrhu

 

 

Merci Clémence pour ce joli partage  

With Love and Light from Lou Lou

Alexis Xx

 

 


 

 

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top